mardi 17 Sep .19

7 bonnes pratiques pour faire baisser le taux de désabonnement à vos newsletters

Désabonnement newsletter

Selon InsightSquared, acquérir un nouveau client peut coûter entre 5 et 25 fois plus cher que de conserver un client existant. D’autre part, si vous réduisez le taux de désabonnement à vos emails de 5 % à peine, vous pourriez augmenter vos bénéfices d’au moins 25 %. Le marketing par email entraîne plus de conversions que tout autre canal marketing. Il n’a jamais été aussi important de réduire le taux de désabonnement aux emails au sein de votre entreprise !

En réalité, même si vous ne pouvez pas empêcher les lecteurs de choisir de ne pas recevoir vos emails, vous pouvez réduire la probabilité qu’ils le fassent avec quelques techniques efficaces. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce qu’un « bon » taux de désabonnement ?

En règle générale, un taux de désinscription inférieur à 0,5 % est un bon taux de désabonnement pour une campagne d’emailing. Un taux inférieur à 0,2 % indique que votre cible juge vos messages pertinents. A l’inverse, un taux supérieur à 0,5 % signifie que vous avez encore du progrès à faire… Si c’est votre cas, les 7 bonnes pratiques qui suivent vous permettront de mieux comprendre les raisons d’un taux d’abonnement élevé et vous donneront des pistes pour y remédier.

7 bonnes pratiques à adopter pour faire chuter les désabonnements

Mieux segmenter vos listes d’emails

La segmentation des emails est importante car elle vous permet de ne livrer à vos abonnés que le contenu personnalisé le plus pertinent pour eux. Plus vos segments sont précis, plus vous êtes en mesure de fournir un contenu qui tienne directement compte de leurs intérêts.

Si vous avez mis en place un programme de lead nurturing, vous pouvez continuer à collecter des informations sur vos abonnés en fonction de leurs comportements on-site et off-site. Cela vous permettra d’en apprendre plus à leur sujet, puis de leur fournir des emails plus personnalisés qui correspondront à leur place dans le cycle d’achat.

Mappez votre contenu

Maintenant que vous en savez beaucoup plus sur vos abonnés, vous pouvez mapper votre contenu et proposer les informations adéquates en fonction de leurs comportements. Pour cela, vous pouvez utiliser Google Doc ou une feuille de calcul Excel, par exemple. Cela vous permettra de définir quel contenu sera envoyé à quels segments de votre public et à quel moment de la journée/semaine.

Un mappage de contenu pertinent sur les segments de votre liste donne à vos abonnés le contenu approprié à leur étape du cycle d’achat. Cela garantit que tout ce que vous leur envoyez est aussi pertinent que possible. Cela permet ainsi de réduire le nombre de désabonnements dus à un contenu non pertinent.

De plus, le mappage de contenu vous permet d’identifier et de combler les lacunes de votre stratégie de contenu lorsque vous constatez des pénuries à certains segments ou étapes du cycle d’achat.

Offrez une fréquence d’email personnalisée

Tout comme vous devez laisser vos abonnés sélectionner les types d’emails qu’ils souhaitent recevoir, vous devriez également les laisser ajuster la fréquence à laquelle ils souhaitent en recevoir.

Laissez les destinataires vous indiquer la bonne fréquence pour eux, qu’il s’agisse de plusieurs fois par jour ou d’une fois par mois. Cessez de bombarder leur boîte de réception s’ils ne le souhaitent pas ou, à l’inverse, la laisser trop vide à leurs goûts.

Cette option doit être incluse non seulement dans les préférences modifiables au bas de chaque email, mais également dans la page vers laquelle votre lien de désabonnement amène. Vous pouvez également envoyer un email à vos abonnés inactifs en leur demandant de choisir la fréquence d’envoi et le type d’email qu’ils souhaitent recevoir. Cela aura pour but de les réengager et d’éviter ainsi une désinscription imminente.

Assurez-vous que vos emails ne se chargent pas lentement

La vérification du temps de chargement de vos courriels dans différents clients de messagerie et sur les appareils mobiles devrait faire partie de votre routine. En effet, cela joue un rôle important dans le succès de vos campagnes d’emailing. Pour un chargement rapide, n’incluez pas d’images trop volumineuses, d’éléments de conception non adaptés aux appareils mobiles et de tout autre élément faisant en sorte que la lecture de votre email devienne une mauvaise expérience.

Téléchargez la checklist imprimable

7 bonnes pratiques pour faire baisser les désinscriptions

Utilisez le double opt-in

Dès le début, vous devez vous assurer qu’un contact veut vraiment être en relation avec vos emails. Pour ce faire, configurez un processus de double opt-in. Lorsqu’un contact s’inscrit, envoyez-lui un email pour confirmer qu’il est intéressé.

Tous les spécialistes marketing n’ont pas toujours été adeptes du double opt-in, mais l’entrée en vigueur du RGPD est venue bousculer les habitudes. Pour certains, l’email de confirmation n’est qu’un autre obstacle empêchant un abonné de devenir un client. Mais faire réfléchir un abonné à deux fois avant de s’inscrire peut être une bonne chose. Il est plus important d’avoir une liste d’abonnés véritablement intéressés que d’avoir une liste énorme d’abonnés n’ayant aucune volonté d’acheter.

De plus, le double opt-in permet d’éviter le spam et de vous assurer que les adresses ajoutées sont bien valides.

Gardez vos prospects heureux grâce à des bonnes affaires

Selon GetApp, les personnes qui ont choisi de s’inscrire à une liste d’envoi d’emails sont principalement motivées par des offres spéciales ou des réductions. Ne les décevez pas. Envoyez des emails proposant des cadeaux, des codes de réduction ou encore des contenus exclusifs. Plutôt que d’envoyer des coupons à toutes les personnes figurant sur votre liste, envisagez de segmenter celle-ci et d’en envoyer qu’à vos plus fidèles clients. Par exemple, offrez 15 % de réduction à vos clients VIP, ou la livraison gratuite sur un achat futur aux clients qui ont récemment acheté un article chez vous.

Dites merci … tout simplement

Vous ne pouvez pas considérer vos abonnés comme de simples éléments dans une feuille de calcul. Ils sont humains. Pour leur prouver votre considération, créez des campagnes montrant votre reconnaissance. Après tout, ce sont les clients qui assurent le bon fonctionnement de votre entreprise. L’une des meilleures façons de montrer votre côté humain est de dire merci. Remerciez les clients de vous avoir aidé à atteindre un objectif ou simplement d’être des clients fidèles.

En conclusion

Le désabonnement à vos emails n’est pas quelque chose à ignorer. Si les abonnés quittent votre liste, cela pourrait indiquer un problème de relations ou d’offres pas adaptées. Considérez les conseils ci-dessus comme une thérapie qui vous aidera à maintenir une relation saine avec vos abonnés, et les convaincre de ne pas cliquer sur le bouton « désinscription ».

Faisons le point sur votre stratégie e-marketing, contactez-nous
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
Campagnes emailing
mardi 30 Avr .2019

Vous savez à quel point il est frustrant que les gens ne s’engagent pas avec votre marque alors que vous déployez des efforts considérables dans vos campagnes d’emailing. Nous avons tous ou presque été confronté à cela alors, que faire ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Gmail intègre AMP for Email
jeudi 18 Avr .2019

Google vient de dévoiler la beta grand public d’AMP for Email dans Gmail. Sommes-nous vraiment à l’aube de l’email dynamique ? Dans cet article, nous allons vous résumer les informations clés qui se cachent derrière cette technologie et ce qu’elle pourrait changer demain.

mardi 11 Déc .2018

Le lead scoring est l’attribution d’une note à un prospect pour quantifier son potentiel, son appétence pour votre offre, sa position dans le tunnel de conversion… Cette note permet d’adapter vos actions de lead nurturing et de prioriser les contacts commerciaux. Quels critères choisir pour débuter ? Nous vous en proposons 5.