jeudi 01 Juil .21

CMS Open-Source Vs. CMS Closed-Source

Le numérique est un passage obligatoire pour toutes les entreprises. Le choix du logiciel qui servira à construire votre site web sera un facteur essentiel de votre réussite. En effet, vous avez besoin d’un site qui convertisse vos prospects et où vous pourrez construire l’identité de votre marque. Mais, comment construire ce site ? Si vous avez la charge de trouver le système de gestion de contenu (CMS) optimal pour votre entreprise il se peut que vous soyez dérouté par toutes les options disponibles. Vous avez probablement vu des termes comme « open source » et « closed source ». Alors, que signifient-ils ? Allons au-delà du jargon technique et comparons les plates-formes de gestion de contenu open source et closed source afin de déterminer quelles sont les différences et laquelle est la plus adaptée à vos besoins.

Un CMS, c’est quoi exactement ?

CMS est l’abréviation de Content Management System (système de gestion de contenu en français). Il s’agit d’une plate-forme qui permet aux utilisateurs de publier, d’éditer et de modifier le contenu d’un site Web. Ce qui rend ces plateformes si attrayantes, c’est que les propriétaires peuvent mettre à jour et maintenir le contenu de leurs sites Web sans avoir besoin de savoir coder en utilisant des langages comme CSS ou HTML. Cela donne à l’administrateur un plus grand contrôle sur son site Web et la liberté de mettre à jour ou de modifier le contenu quand il le souhaite – sans avoir à compter sur un développeur. C’est assez simple n’est-ce pas ?

La décision que vous devrez prendre est de savoir si un CMS open-source ou closed-source à votre entreprise. Tout le monde veut un site Web qui soit beau et facile à gérer, mais il est tout aussi important de choisir un CMS qui offre les fonctionnalités et la flexibilité appropriées.

Qu’est-ce qu’un CMS Open Source ?

Les CMS open source sont libres d’utilisation et maintenus à jour par une communauté de développeurs. Souvent, cette communauté de développeurs est répartie dans plusieurs pays et continents. Pour permettre à tous ces développeurs de contribuer au CMS en tant que projet, le code source des CMS open source est donc rendu public.

Cela signifie que le grand public peut modifier et optimiser les CMS open source librement. Il y a une étrange dualité dans les logiciels open source. D’une part, le mouvement de liberté qui le fait avancer rappelle les premiers jours de l’internet. D’autre part, le système même qui rend le logiciel « libre » si attrayant est la source de ses vulnérabilités. Puisque tout le monde a accès au code source, les acteurs malveillants peuvent facilement manipuler le code pour attaquer certains sites Web et diffuser des logiciels malveillants.

Bien entendu, les CMS open source sont les plus populaires du marché. Comme ils sont gratuits, tout le monde peut facilement s’en servir et lancer un site Web. Mais cela n’en fait pas nécessairement la meilleure option pour les entreprises, les gouvernements ou les personnalités publiques, car ils présentent souvent des lacunes en matière de sécurité.

Voici quelques exemples des plateformes open-source les plus connues :

  • WordPress
  • Joomla
  • Drupal

Qu’est-ce qu’un CMS Closed-Source ?

Un CMS closed-source, aussi appelé CMS propriétaire, est un logiciel qui est la propriété légale d’une entreprise, d’un groupe ou d’un individu. Le détenteur des droits sur le CMS ne divulgue généralement pas le code source au public, et souvent, seuls ceux qui ont acheté une clé de licence peuvent l’utiliser. Adobe Experience Manager, Kentico et SiteCore sont des exemples de systèmes de gestion de contenu propriétaires. Les logiciels dits « gratuits » peuvent également être inclus dans la catégorie des logiciels propriétaires. Le produit ou le service peut être utilisé gratuitement, mais le code source reste fermé.

Quelles sont les principales différences entre les logiciels open-source et closed-source

En général, les principaux facteurs de différenciation entre les systèmes open et closed-source se résument à quelques éléments :

  • Le coût
  • Le service
  • L’innovation
  • La facilité d’utilisation
  • La sécurité

Il y a des avantages et des inconvénients pour chacun d’eux et la direction que vous prendrez dépendra largement de vos priorités pour chacun de ces 5 facteurs.

[Différence #1] Le coût

L’un des principaux avantages des logiciels open-source est leur coût.

Si vous disposez, en interne, des capacités et de l’expertise technique nécessaires pour assurer la maintenance du logiciel, ainsi que des ressources pour le mettre en œuvre, alors le logiciel open-source peut être le plus rentable pour votre entreprise. Vous devez toutefois tenir compte des coûts à long terme de la mise en œuvre, de l’assistance et de l’investissement dans l’infrastructure à mesure que votre entreprise évolue, que la technologie change et que vos besoins augmentent.

Pour un CMS Closed Source, en fonction de la complexité du système, le coût peut varier entre quelques milliers et quelques centaines de milliers d’euros, ce qui inclut le prix du logiciel, l’intégration et les services, ainsi que les frais annuels de licence/support. Si le coût de base peut être plus élevé, vous bénéficiez en retour d’un produit sécurisé accompagné de fonctionnalité puissante, d’une grande évolutivité, d’un support permanent et d’un besoin moindre en compétences techniques.

[Différence #2] Le service

Les logiciels open-source s’appuient sur une communauté d’utilisateurs en ligne engagée pour fournir une assistance via des forums et des blogs. Souvent, vous pouvez aussi contacter le support via des tickets d’assistance. Généralement, le niveau de support et de service global est très satisfaisant.

Le service et le support sont probablement les plus grands avantages de l’utilisation de logiciels propriétaires. L’assistance permanente est un argument de vente clé pour les utilisateurs ayant peu de compétences techniques et l’une des principales raisons pour lesquelles certaines personnes choisissent les logiciels closed-source.

[Différence #3] La personnalisation

C’est, là-encore, l’un des grands avantages des logiciels open-source : ils offrent une grande flexibilité et la liberté de le modifier sans restriction. La plupart du temps, vous n’avez pas besoin de connaissances très développées en la matière car leur utilisation est facilitée.

Les logiciels closed-sources sont disponibles, quant à eux, pour des utilisations spécifiques. Contrairement à l’open source, les logiciels propriétaires attirent des quantités plus importantes de R&D afin de proposer régulièrement de nouveaux produits et des mises à jour.

[Différence #4] La facilité d’utilisation

La facilité d’utilisation est souvent mis en avant chez les logiciels open-source. En effet, comme nous le précisions dans le point juste avant, personnaliser son site à l’infini est possible sans avoir de trop grandes connaissances en développement. Cependant, faire appel à des professionnels comme l’agence web Churchill est conseillé pour les manipulations complexes.

Pour les logiciels closed-source, la facilité d’utilisation est un argument de vente important en raison des tests continus effectués par des experts pour un public plus ciblé. Des manuels d’utilisation et de nombreux tutoriels sont également fournis pour une formation rapide, tandis que des services d’assistance permettent d’optimiser l’utilisation du logiciel.

[Différence #5] La sécurité

La sécurité des logiciels open-source est souvent un sujet de préoccupation pour les grandes entreprises, car ils ne sont pas toujours développés dans un environnement contrôlé. Une façon de réduire ce risque est de faire appel à une équipe de professionnel connaissant par cœur les règles de sécurité à respecter.

Les logiciels closed-source sont généralement considérés comme plus sûrs car ils sont développés dans un environnement contrôlé par une équipe ayant une direction commune. Cette équipe est la seule à pouvoir consulter ou modifier le code source, elle est soumise à un audit rigoureux et le risque d’attaques est réduit (même si le risque 0 n’existe pas).

Pour finir, sachez que les principaux avantages et inconvénients d’un logiciel open source par rapport à un logiciel closed-source dépendent largement de votre expertise technique et des ressources disponibles pour maintenir à jour le logiciel.

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
jeudi 08 Juil .2021

Les scripts bloquants sont des portions de code présents dans les fichiers d’un site Web, généralement CSS et JavaScript, qui empêchent le chargement rapide d’une page Web.

mercredi 23 Juin .2021

Le réchauffement de la planète et le changement climatique sont probablement les sujets qui reviennent le plus souvent dans les conversations (après le Covid évidemment). Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi les UX designers peuvent contribuer au ralentissement du changement climatique.

vendredi 18 Juin .2021

Le flat design est un style de conception d’interface utilisateur qui utilise des éléments simples et bidimensionnels ainsi que des couleurs vives. Le flat design revient aux fondements du design en tant qu’outil fonctionnel. Un site web est conçu et jugé en fonction de son bon fonctionnement, et non de son apparence.