mercredi 06 Oct .21

Comment définir un cahier des charges pour votre futur site web ?

La création d’un – excellent – site web nécessite une planification complète. C’est le seul moyen de vous assurer qu’il répondra précisément aux objectifs que vous vous êtes fixés. C’est ici qu’un cahier des charges est indispensable. Chaque fois que vous souhaitez construire un nouveau site Web, introduire une nouvelle fonctionnalité importante ou procéder à une refonte complète du site, vous aurez besoin d’un cahier des charges. Voyons tout cela en détails dans la suite de cet article :

Un cahier des charges, qu’est-ce que c’est exactement ?

Un cahier des charges est un document écrit qui explique votre produit (en l’occurrence un site web) et précise ce que vous voulez qu’il fasse ainsi que la manière dont l’utilisateur doit interagir avec lui. Bien qu’il puisse sembler laborieux de tout écrire, c’est l’étape la plus cruciale dans le développement d’un produit / service. Il existe deux grands types de cahier des charges : fonctionnel et technique.

Le cahier des charges fonctionnel

Pour l’équipe de conception, il s’agit d’un document essentiel puisque la moitié de la réussite d’un projet en dépend. Après une étude approfondie, le document est créé par le client et contient des exigences de conception extrêmement complètes et spécifiques qui doivent être appliquées de manière cohérente, jusqu’à la fin du projet. Avec une telle liste d’exigences en main, les designers seront en mesure de donner vie à ce que le client voit.

Le cahier des charges techniques

Un cahier des charges techniques définit à quoi sert le site Web, ce qu’il doit faire et comment. Il peut y avoir des variations dans la façon dont ce document doit se présenter, mais il doit remplir son objectif principal qui est de s’assurer que le propriétaire du produit et l’équipe de développement se sont clairement mis d’accord sur les détails du futur site web.

Un bon cahier des charges conduit à une estimation et une mise en œuvre précises du projet. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas apporter de modifications à votre projet à l’avenir. Un cahier des charges techniques ne restreint pas votre flexibilité – il offre simplement un point de départ substantiel et quelque chose pour vous guider.

Comment rédiger un cahier des charges ?

Nous vous conseillons de mélanger les spécifications fonctionnelles et techniques afin d’avoir un cahier des charges complet, détaillant l’ensemble de la refonte. Voici le détail des parties les plus importantes.

Présentation du projet

Sur la première page de votre document, présentez votre entreprise et votre projet. Inutile de faire une grande description, allez à l’essentiel pour que votre lecteur comprenne rapidement votre activité. Ensuite, expliquez les raisons pour lesquelles vous souhaitez refondre votre site internet et enfin présentez votre cible. Vous pouvez la détailler avec les critères suivants :

  • Âge
  • Sexe
  • BtoB, BtoC, les deux
  • Habitudes de consommation
  • Lieux de vie

Listez également vos concurrents et ce qui vous différencie d’eux (offre, message, communication, cible, etc.). Ensuite, détaillez votre stratégie marketing et vos canaux de communication : cela permettra à votre prestataire de mieux comprendre votre vision et/ou de mieux vous guider et vous conseiller.

Les besoins du site

Les besoins de votre site peuvent être multiples ou uniques. Voici quelques exemples de besoins :

  • Obtenir de nouveaux clients
  • Promouvoir un nouveau produit
  • Conquérir un nouveau marché
  • Créer ou accroître votre notoriété
  • Acquérir des emails de prospects

A ce stade, vous pouvez également définir d’autres besoins tels que :

  • Besoin d’un hébergement ?
  • Besoin d’une maintenance mensuelle ? Annuel ?

Les besoins des utilisateurs

Les besoins de vos utilisateurs ne sont pas forcément les mêmes que ceux du site. Pour cela, analysez votre site actuel en regardant :

  • Comment vos utilisateurs naviguent-ils ?
  • Où s’arrêtent-ils ?
  • Quel est le taux de rebond ?
  • Remplissent-ils le formulaire de contact ?
  • S’abonnent-ils à votre newsletter ?

Vous devez également vous demander pourquoi vos prospects devraient venir sur votre site et non sur celui de votre concurrent ? Demandez-vous si votre support est suffisamment compréhensible ? Réfléchissez à la nécessité d’un chat bot par exemple.

Objectifs et KPI

Il est intéressant de définir le plus tôt possible les KPI de votre futur site internet. Vous pourrez ensuite suivre l’évolution de ses données de manière hebdomadaire, mensuelle ou annuelle. Cela vous permet de voir la santé de votre site et son évolution au fil des semaines. Voici quelques données auxquelles il faut penser :

  • Le nombre de visiteurs.
  • Le nombre de ventes
  • Le taux de rebond
  • Le nombre de contacts
  • Le coût de votre panier moyen

L’analyse fonctionnelle

L’analyse fonctionnelle consiste à travailler sur le tunnel de vente de votre site. Prenons l’exemple d’un site e-commerce :

Tunnel d’achat simple

Votre prospect consulte un produit puis l’ajoute à son panier. Il choisit un mode de livraison, saisit ses informations personnelles et sélectionne un mode de paiement, puis paie.

Tunnel d’achat travaillé

Votre prospect consulte un produit, puis le compare à d’autres produits similaires que vous proposez. Il ajoute son produit au panier et ajoute ou non un code promotionnel. Il se connecte ou crée un compte client. Enfin, il choisit un mode de livraison, saisit ses informations personnelles et choisit un mode de paiement, puis paie.

Les contraintes

Il ne faut pas oublier cette partie qui est l’une des plus importantes. Même si c’est souvent difficile, vous devez définir différentes contraintes liées à la refonte de votre site web :

  • Technique
  • Budgétaire
  • Temporelles
  • Humaines

Charte graphique

Ici, on parle de design ! Si vous n’avez pas de charte graphique, c’est un problème. Votre prestataire pourra soit la réaliser, soit vous orienter vers quelqu’un qui sait le faire. Dans ce cas, indiquez ce que vous aimeriez avoir comme logo ou des exemples de choses que vous aimez (couleur, forme, typographie, slogan, …). Au contraire, si vous disposez d’une charte graphique, vous devez indiquer dans le cahier des charges :

  • Le logo sous toutes les formes et aspects que vous pouvez.
  • Les couleurs de votre logo et de tout élément de votre charte
  • Typographie(s) utilisée(s) sur votre logo ou vos supports de communication
  • Les droits d’utilisation de votre logo

L’ergonomie

Pour travailler l’ergonomie de votre site internet, posez-vous les bonnes questions :

  • Comment les utilisateurs vont-ils naviguer sur mon site ?
  • Ont-ils besoin d’un module de recherche pour trouver plus facilement une information ?
  • Ma typographie est-elle adaptée à mon contenu ?
  • Mes couleurs reflètent-elles mon activité ?
  • Les informations sont-elles faciles à trouver ?
  • Est-ce que j’ai suffisamment de « call to actions » ? Sont-ils bien placés ?
  • Pour des cas plus spécifiques, comme dans un site e-commerce, les utilisateurs doivent-ils avoir des suggestions de produits similaires ?
  • Dans un blog, les articles doivent-ils être classés ?

Le contenu

Il existe deux cas de figure. D’une part, vous avez du contenu. Demandez-vous si :

  • Est-il en phase avec les objectifs de la refonte ?
  • Si il est adapté au web ?
  • Le contenus est-il bien optimisé pour le référencement ?
  • Avez-vous les droits d’auteur sur le contenu : typographie, images, rédaction, création d’illustrations ?

D’un autre côté, vous n’avez pas de contenu. Vous devez donc réfléchir au contenu à créer et à qui vous allez faire appel pour effectuer cette tâche.

Les informations techniques

Vous devez présenter les aspects techniques de votre futur site. Tout d’abord, votre nom de domaine : est-il encore disponible ? Ensuite, chez qui votre site est-il hébergé et cet hébergement est-il pris en charge par le prestataire ? Vous devez également réfléchir à tous ces points :

  • L’environnement technique actuel du site.
  • L’environnement technique souhaité pour la refonte du site.
  • Les langues utilisées et pour chacune leur version.
  • La liste des fonctionnalités détaillées à développer pour la refonte du site.
  • Les contraintes liées à la sécurité dans le développement du projet.

La planification et le budget

Dernière étape et non la plus facile, il s’agit de définir un budget moyen et un planning. Indiquer son budget n’est pas péjoratif, bien au contraire ! Il permettra à votre futur prestataire de vous proposer le devis le plus adapté en fonction de votre budget. Vous devez également indiquer vos délais et les dates clés du projet afin que le prestataire puisse vous dire si c’est faisable ou non pour lui.

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
mercredi 20 Oct .2021

La mise à jour d’un site WordPress consiste davantage à être proactif que réactif. Cela signifie tout simplement que vous évitez que des incidents se produisent. Voyons en quoi les mises à jour Wordpress sont indispensables.

mercredi 13 Oct .2021

Saviez-vous que WordPress.com et WordPress.org sont deux plateformes très différentes ?
Dans cet article, retrouvez les principales différences afin de choisir la plateforme la mieux adaptée à vos besoins.

mercredi 29 Sep .2021

Votre nom de domaine est l’adresse de votre site Web sur l’Internet. Bien que ce ne soit pas le seul élément qui influe sur le succès de votre site, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est important de choisir un nom de domaine avec soin..