vendredi 07 Déc .18

Quels sont les KPI qui comptent en inbound marketing ?

KPI - metrics

Le web marketing permet de mesurer ses actions, notamment grâce aux KPI inbound. Les Key Performance Indicator, ou Indicateur Clé de Performance, sont des indicateurs mesurables d’aide décisionnelle. Ils font partie de ce que l’on appelle les metrics. Découvrez ci-dessous notre top 5 des KPI indispensables pour mesurer les résultats de votre stratégie inbound marketing et à quels objectifs ces KPI doivent répondre.

Les KPI essentiels dans votre stratégie inbound marketing

Il existe de nombreux indicateurs clés de performance. Nous vous avons sélectionné ci-dessous 5 KPI indispensables au bon fonctionnement de votre campagne inbound. Grâce à ces métriques, vous pouvez aisément définir le retour sur investissement (ROI) de vos actions. Vous pourrez également rebondir à chaque analyse, et ainsi affiner votre stratégie de manière réfléchie.

1 – Le nombre de visites

L’inbound marketing cherche à générer du trafic, puis de conduire ce trafic jusqu’au bout du tunnel de conversion, pour finalement fidéliser une clientèle. La génération de trafic est donc la base de toute stratégie inbound. Le nombre de visites et un indicateur de la génération de trafic. Vous manquez de visiteurs sur vos pages ou vos articles ? Demandez-vous d’où provient ou pourrait provenir votre trafic. Vos pages sont-elles bien référencées sur les moteurs de recherches ? Avez-vous aussi pensé à diffuser vos articles sur les réseaux sociaux ? Vos pages sont-elles suffisamment intéressantes pour qu’elles soient relayées naturellement (referral trafic) ?

2 – Le temps de visite

De nombreux internautes arrivent sur vos pages depuis les SERP (pages de résultats de Google). Cependant, vous remarquez que le temps qu’ils passent sur votre site est très bas. Si le temps de visite est faible, il faut alors se poser quelques questions qui permettront de redresser la barre. Votre contenu répond-il à la promesse que vous faites dans le title et la métadescription ? Peut-être aussi que le contenu présenté aux visiteurs est fluet : ne pouvez-vous pas l’enrichir d’informations pour retenir plus longtemps le lecteur ?

3 – Le taux de rebond

Le taux de rebond équivaut à la proportion d’internautes qui quittent votre site en n’ayant consulté qu’une seule page. Si le pourcentage du taux de rebond est trop élevé, peut-être est-ce parce qu’ils n’ont pas été incités à se rendre sur d’autres pages. Vous devez alors penser à améliorer votre maillage interne, votre menu, votre arborescence… Vous pouvez également mettre en place des boutons d’appels à l’action (CTA – Call To Action)…

4 – Le taux de conversion

Le visiteur doit avancer dans le tunnel de conversion – également appelé funnel. Pour être converti en lead, le visiteur doit réaliser une action répondant à un objectif : remplir un formulaire, s’inscrire pour un événement, acheter un produit ou un service…

Le taux de conversion correspond au rapport entre les leads générés et le nombre de visiteurs. Pour améliorer le taux de conversion, il vous faudra optimiser :

  • votre contenu : optimisation des mots-clefs, maillage interne, vérification des balises et de la structure html…
  • vos landing pages (LP) : conservation des LP qui convertissent le mieux ; amélioration ou refonte des autres.
  • vos call-to-action (CTA) : même logique que pour les LP. Utilisez l’A/B Testing, une procédure marketing qui permet de comparer plusieurs versions d’une variable pour ne garder que le meilleur.

5 – Les taux de vos emailings

L’e-mail marketing est un outil puissant pour convertir des leads ou les fidéliser – lead nurturing. Mais comme toute action dans l’inbound marketing, il est fortement recommandé d’en mesurer les résultats.

Un faible taux d’ouverture peut vous indiquer une mauvaise segmentation de vos listes d’envoi, des objets de messages peu accrocheurs… Vous pouvez également passer au marketing automation pour conditionner l’envoi de vos messages à une action de votre contact, ou réaliser des tests A/B pour optimiser les performants des campagnes.

Vous devez également mesurer le taux de clics de vos e-mailings. Pour améliorer ce métrique, vérifiez les call-to-action (design, position, libellé, pertinence…) et la qualité de votre contenu.

Pensez également à mesurer le taux de désinscriptions. Demandez-vous si les courriels que vous envoyez à vos leads répondent bien à leurs besoins, et si vos messages ne cherchent pas à les convertir trop vite.

Une gestion des KPI inbound vers des objectifs SMART

La meilleure manière pour gérer les KPI est d’utiliser des tableaux de bord sur mesure, comprenant les KPI qui vous intéressent selon vos objectifs. En effet, il faut bien sélectionner les indicateurs à étudier, au risque de se perdre dans des paramétrages et des matrices superflus. Les indicateurs que vous allez suivre doivent permettre de voir l’évolution de votre travail vers des objectifs précis.

Comment bien définir les objectifs en inbound marketing ?

Comment bien définir ces objectifs en inbound marketing ? Le plus recommandé est de chercher à répondre aux objectifs SMART :

  • S pour Spécifique. Votre objectif n’est pas ambigu et peut être compris de tous. Il doit être parfaitement compris par l’ensemble de l’équipe chargée de le mettre en œuvre.
  • M comme Mesurable. Votre objectif doit être quantifié et qualifié. Dans tous les cas, vous devez pouvoir le mesurer ou l’évaluer pour cerner des améliorations (ou non) dans votre conquête de l’objectif.
  • A pour Acceptable et R comme Réaliste. Votre objectif doit être ambitieux pour être motivant, mais il doit aussi être atteignable pour être accepté par tous les acteurs chargés de sa réalisation.
  • T pour Temporellement défini. L’objectif à atteindre doit avoir une deadline. Sans timing, il est difficile de mettre en place un bon planning. Définir une temporalité est tout un art. Pour gagner en efficience, par exemple, vous pouvez considérer la loi de Parkinson, expliquant que tout travail tend à se dilater pour occuper tout le temps qui lui est imparti.

Vous connaissez dorénavant les indicateurs clés de performance essentiels pour répondre à vos objectifs spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et temporellement définis. À vous de jouer !

Faisons le point sur votre stratégie e-marketing, contactez-nous

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
Cocon sémantique
jeudi 21 Nov .2019

Le maillage interne est sans doute l’optimisation on-page la plus puissante que vous puissiez implémenter, mais sans une planification sémantique et logique appropriée, vous obtiendrez des résultats assez médiocres. En appliquant la méthode du cocon sémantique, vous pourriez bien voir vos pages mieux classées dans Google en quelques semaines…

Rôle du pixel Facebook
mardi 19 Nov .2019

La publicité sur Facebook peut être déroutante. Toutes les fonctionnalités en font une plate-forme publicitaire très puissante, mais elles ajoutent également de la complexité. Dans cet article, nous allons vous expliquer exactement comment fonctionne le pixel de Facebook et comment l’implémenter sur votre site web.

Migration SEO
jeudi 07 Nov .2019

La refonte d’un site web doit s’accompagner d’une migration SEO. Le site doit avoir des bases saines pour que la mise en ligne ne compromette pas les positions acquises sur les moteurs de recherche. Voici quelques conseils pour que votre refonte se passe dans les meilleures conditions.