vendredi 18 Juin .21

Qu’est-ce que le Flat Design ?

Par le passé, les professionnels de la conception web s’attachaient à montrer leurs compétences et leurs portfolios en remplissant leurs sites d’illustrations et d’animations tape-à-l’œil qui étaient censées épater les visiteurs. Puis est apparu le « design squelettique », qui tente d’amener la vraie vie à l’écran, avec des textures faussement réalistes, des ombres portées et des caractéristiques d’objets réels. Cela a fait place au flat design, qui a opposé toutes ces techniques de design « artificielles » à une esthétique numérique classique plus simplifiée. Bien que ce style de conception web centré sur l’utilisateur existe depuis de nombreuses années, il est toujours aussi pertinent et populaire et connaît une résurgence dans la conception de logos notamment. Si vous n’êtes toujours pas sûr de ce dont il s’agit, pas de panique, cet article sur le flat design va tout vous expliquer.

Qu’est-ce que le flat design ?

Le flat design est un style de conception d’interface utilisateur qui utilise des éléments simples et bidimensionnels ainsi que des couleurs vives. Sa popularité s’est accrue avec la sortie de Windows 8, de l’iOS 7 d’Apple et du Material Design de Google, qui utilisent tous le flat design.

A l’origine, le flat design a été développé pour le responsive design, où le contenu d’un site web s’adapte en fonction de la taille de l’écran de l’appareil utilisé. Grâce à l’utilisation de formes simples et de textures minimales, le flat design garantit que le responsive fonctionne bien et se charge rapidement. En réduisant la quantité de « bruit graphique », le flat design offre aux utilisateurs une expérience simplifiée et plus optimale.

Toutefois, malgré sa popularité, le flat design présente également des inconvénients en ce qui concerne l’expérience de l’utilisateur. L’absence d’effets tridimensionnels (par exemple, les ombres portées) supprime les indices qui indiquent comment un utilisateur peut interagir avec un élément. Par exemple, les boutons n’apparaissent pas distinctement des autres éléments visuels d’une page web, et ne semblent donc pas cliquables. En raison de ce danger, le flat design est de plus en plus appliqué de manière équilibrée, souvent appelé « flat design 2.0 » ou « almost flat design ». Cette tendance reprend les visuels propres et simples du flat design et y ajoute quelques subtiles touches comme les variations de couleurs et les ombres. La variété visuelle augmente donc et la facilité d’utilisation s’améliore pour le visiteur. Par exemple, les interfaces Material Design de Google et iOS d’Apple utilisent beaucoup les ombres et/ou les effets pour rendre l’utilisation plus intuitive.

Ce que vous pouvez apprendre du flat design

Le flat design revient aux fondements du design en tant qu’outil fonctionnel. Un site web est conçu et jugé en fonction de son bon fonctionnement, et non de son apparence.

Cette fonctionnalité brute oblige à mettre l’accent sur l’expérience de l’utilisateur, de sorte que les sites web qui emploient ce style de conception avec succès sont susceptibles de recevoir des commentaires positifs liés à la convivialité.

Quels avantages à utiliser le flat design ?

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les sites web qui utilisent les principes de flat design obtiennent d’aussi bons résultats auprès de leur public :

  • Le flat design est plus réactif.
  • Il a une réelle capacité de résistance, ce qui permet aux concepteurs de créer des sites web plus évolutifs.
  • Vous pouvez utiliser le flat design quel que soit le créneau dans lequel vous vous trouvez.
  • La tendance à une typographie plate et neutre permet une meilleure lisibilité.
  • Les éléments conçus simplement sont plus faciles et plus rapides à comprendre que les éléments graphiques super détaillés.
  • Des icônes reconnaissables guident efficacement les visiteurs dans l’interface utilisateur tout en préservant l’espace.
  • Des interfaces intuitives et sans distraction améliorent la navigabilité du site.
  • L’utilisation stratégique de la couleur, du contraste et de la hiérarchie permet d’améliorer l’engagement et la conversion des visiteurs.
  • Nombre de ses propriétés (par exemple, interface utilisateur minimale, style de police simple, couleurs très contrastées) sont utiles pour concevoir des interfaces accessibles.
  • Les sites web conçus de manière minimale ont tendance à réduire la charge imposée au serveur, améliorant ainsi la vitesse de chargement.

En résumé : le flat design ne se contente pas d’avoir l’air moderne et propre, il aide aussi les sites web à être plus performants.

Comment créer un flat design ?

Pour concevoir un site « flat » efficace, tous les éléments de conception doivent être centrés sur cette idée de simplicité. Des couleurs unies et vives donnent aux design l’importance nécessaire pour les distinguer en lieu et place de détails illustratifs ; la typographie sans empattement apporte un complément net et précis aux illustrations ; le texte est concis et précis ; les éléments de l’interface utilisateur comme les boutons et les liens sont clairs et visibles.

Tout doit être conçu dans le même but, afin de créer un design web cohérent, visuel et fonctionnel. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples concrets.

Quelques exemples de conception flat design

Burger King

Début 2021, Burger King a effectué un rebranding et son nouveau logo est une référence en matière de flat design. Son site web a été redessiné en conséquence et utilise des illustrations et des icônes simples pour guider les utilisateurs sur le site. L’application adopte également une approche tout aussi rationnelle.

Tripfinder

Cette application de planification de voyages permet de réserver très facilement un vol en fonction des packages disponibles et des budgets. Tout est clair et compréhensible, et le design s’appuie principalement sur des couleurs et des icônes pour donner du sens. La copie est concise, et l’aspect de l’interface utilisateur pour la recherche du vol idéal est user-friendly.

Netflix

Le site web de Netflix est un excellent exemple d’icônes plates au travail. Pour commencer, les rubriques « Play » et « Plus d’Infos » sont accompagnées d’icônes. Il ne s’agit pas seulement d’une petite attention aux détails, ces repères visuels sont destinés à accélérer le processus de recherche des visiteurs. N’oublions pas non plus les couleurs du call-to-action « Play ». Le bouton blanc, qui s’oppose au reste du thème sombre, se distingue clairement et améliore donc l’expérience utilisateur

Anne Klein

Le site e-commerce d’Anne Klein fait un excellent travail en utilisant la grille, l’espace blanc et la symétrie pour créer un magasin en ligne où l’on peut facilement naviguer. Il y a aussi beaucoup à dire sur les choix de design épuré – de la typographie élégante au fond tout blanc – qui permettent vraiment aux images colorées de s’afficher.

 

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
jeudi 08 Juil .2021

Les scripts bloquants sont des portions de code présents dans les fichiers d’un site Web, généralement CSS et JavaScript, qui empêchent le chargement rapide d’une page Web.

jeudi 01 Juil .2021

Vous avez probablement vu des termes comme « open source » et « closed source ». Alors, que signifient-ils ? Allons au-delà du jargon technique et comparons les plates-formes de gestion de contenu open source et closed source afin de déterminer quelles sont les différences et laquelle est la plus adaptée à vos besoins.

mercredi 23 Juin .2021

Le réchauffement de la planète et le changement climatique sont probablement les sujets qui reviennent le plus souvent dans les conversations (après le Covid évidemment). Dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi les UX designers peuvent contribuer au ralentissement du changement climatique.