lundi 02 Juil .18

SEO on-page : les règles incontournables d’une page optimisée

seo-on-page

Atteindre les premiers résultats des SERP ; le graal en termes de visibilité. Quand on sait que plus de 75 % des internautes disent ne jamais se rendre sur la deuxième page de résultats de recherches, on comprend qu’il est important de figurer parmi les premiers résultats proposés. Mais comment voir son site se faire une place au soleil ?

Grâce aux techniques de SEO on-page, bien sur !

Les Balises Hn, pour structurer sa page

La première règle d’une page optimisée pour le SEO est de structurer sa page. Pour cela, il suffit d’utiliser des balises Hn :

  • h1 : Titre principal
  • h2 : sous-titres
  • h3 : sous-titres de sous-titres
  • etc

Par exemple dans cette page “SEO on-page : les règles incontournables d’une page optimisée” est un H1, “Les balises Hn, pour structurer sa page” est un H2.

N’oubliez pas de placer votre mot-clé principal dans vos balises sans pour autant rendre vos titres et sous titres illisibles. On pense avant tout à l’internaute avant de penser aux moteurs de recherche.

Balises alt pour chaque image

Les internautes sont friands de visuels. Le visuel permet d’attirer l’oeil mais aussi d’optimiser la compréhension et la mémorisation des internautes. Vous vous devez donc de placer au moins une image d’en-tête sur chaque page.

Mais attention, il vous faudra renseigner les balises alt de ces images. Une balise alt est un texte alternatif à une image. Et oui, les moteurs de recherches ne sont pas encore capables de decrire une image sans un peu d’aide de notre part. Votre mot clé et le nom de l’image suffisent. Inutile d’écrire un paragraphe.

Un chapô pensé pour un bon SEO on-page

Le chapô d’un article de blog correspond à son introduction. Pour que votre page soit optimisée, vous devez vous assurer de placer votre mot clé ainsi que les termes du champs lexical qui en découlent dans les 100 premiers mots de votre contenu. Encore  une fois, pensez à la bonne lisibilité du texte et au confort de vos internautes.

Des liens internes et externes

Pour ce qui est du reste du contenu, il faudra bien évidemment l’optimiser avec la présence de mots clés mais aussi y inclure des liens.

Tout d’abord, des liens internes pour relier les pages de votre site entre elles et créer ainsi un parcours de navigation pour vos internautes et pour les moteurs de recherches, mais aussi des liens externes pour citer des sites influents et à forte autorité (DA élevé). En citant ces liens, vous vous identifiez à ces sites influents présents dans votre secteur. Pour Google c’est le signe d’un contenu pertinent.

Des boutons de partage

En parlant de lien, n’oubliez pas de placer des boutons de partages sur les réseaux sociaux sur votre page. Si vos internautes trouvent votre page intéressantes ils pourraient bien avoir envie de la partager à leur cercle.

Pour vous, cela représente une occasion de se faire connaître et de développer votre notoriété à travers internet. Pour Google, plus il y a de partage plus on parle de vous, ce qui signifie nécessairement que votre site est pertinent.

La balise title et la meta description

Avant de publier votre page, pensez à renseigner vos balises title et meta description de votre page.

La balise title correspond au titre de votre page tel qu’il apparaît sur les pages de résultats de recherche. Faites attention à ne pas la confondre avec la balise H1 ; ce n’est pas la même chose.

La méta description d’une page correspond à une légère description de la page qui invite à la consulter. Elle aussi apparaît sur les résultat de recherches, elle représente donc un élément de persuasion. C’est pourquoi vous devez la rendre claire et attractive ! Ceci dit, n’en faites pas trop, il ne faudrait pas que vos internautes soient déçus. La cohérence entre le contenu de votre page et sa méta description est obligatoire.

Notez que chaque page doit posséder sa propre balise title et meta description.

Des pages au chargement rapide

N’oubliez pas d’optimiser la vitesse de chargement de vos pages !

Les pages trop lentes sont pénalisées par Google. Au delà de trois secondes de chargement, vos pages seront donc mal référencées. Sans oublier que les internautes n’aiment pas les pages lentes, ils les referment et augmentent ainsi votre taux de rebond. Pour votre SEO, un taux de rebond élevé n’est pas le bienvenu.

Comment réduire le temps de chargement de vos pages ? En compressant vos images et vos fichiers grâce à des outils de compression en ligne comme TinyPNG ou TinyPDF, mais aussi en évitant d’y installer des plugins trop lourds et inutiles.

Un design responsive pour les mobinautes

Pour finir, assurez-vous de proposer une interface au design responsive. Maintenant que l’utilisation mobile d’internet est si répandue, il est essentiel d’améliorer son design pour le mobile et donc, de concevoir un design adapté aux écrans mobiles.

 

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
mardi 02 Oct .2018

Vous souhaitez créer un nouveau site tout en gardant la force de référencement de votre ancien site ? Gare aux erreurs, une mauvaise migration peut vous faire perdre des positions dans les résultats de recherche.

vendredi 17 Août .2018

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre site internet ? On vous comprend et on imagine que votre objectif est de trouver une solution qui regroupera qualité et souplesse de création.

mardi 14 Août .2018

Tout le monde cherche à gagner en visibilité sur internet. Pour cela, on tente d’améliorer nos positions sur les pages de résultats de recherche en travaillant le SEO de notre site. Malheureusement, nombreux sont ceux qui n’obtiennent pas les résultats escomptés.