mercredi 09 Nov .22

Rédaction web : les zones chaudes à optimiser en priorité

Redaction-Optimisation SEO-Zones-Chaudes

Le référencement naturel (SEO) de divise en deux grandes sous-catégories : le référencement off-site (article invité, backlinks, le social networking, etc.), tout ce qui se passe en dehors de votre site, et le référencement on-site (temps de chargement optimal, titres et textes appropriés, URL propres, etc.), tout ce qui se passe à l’intérieur de votre site. Parmi le SEO on-site, il y a tout ce qui touche à la rédaction des contenus. Titre, méta-description, corps du texte, etc. découvrons ensemble les « zones chaudes » à optimiser en priorité pour vos efforts SEO en matière de rédaction.

Une zone chaude sur une page web, qu’est-ce que c’est ?

Pour résumer très rapidement, une zone chaude est une zone qui connait un intérêt particulièrement fort de la part des internautes. Ce sont des zones où l’œil est attiré instinctivement. Elles servent à capter l’attention, que ce soit pour les visiteurs ou les robots des moteurs de recherche.

Pour les rédacteurs et autres professionnels du SEO, c’est donc une zone d’un site ou d’une page web où les efforts doivent être concentrés. Si ces zones sont correctement optimisées, elles peuvent améliorer significativement votre référencement naturel.

Découvrons ensemble les sept zones chaudes à optimiser en priorité sur une page web.

L’URL de vos pages web

Pour commencer, intéressons-nous à la structure de vos URLs. C’est un point de départ très important pour votre référencement on site. La structure d’une URL est tout ce que vous voyez après https:// …. Voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Mettez quelques mots-clés qui correspondent au contenu de votre page : si vous rédigez un article sur le Top 10 des campings écoresponsables en France, incluez « camping » (votre mot-clé cible) dans l’URL. Les mots-clés indiquent aux moteurs de recherche de quoi parle la page et pourraient apparaître en réponse à une requête de recherche pertinente.
  • Faites en sorte que les URL soient faciles à lire : si une personne ne peut pas comprendre immédiatement de quoi parle le site Web, un robot ne le pourra pas non plus. Cela implique de garder des URL propres, sans que des lettres ou des chiffres ne viennent polluer la lecture.
  • Gardez vos URL courtes : si les moteurs de recherche n’ont rien contre les URL de plus de 100 caractères, elles offrent une expérience utilisateur loin d’être optimale. En reprenant l’exemple des campings, voici l’URL idéale de la page : https://nomdusiteweb.com/campings-ecoresponsables-france. Rien de plus, rien de moins.

La balise de titre, « title »

La balise de titre est souvent la première chose qu’un utilisateur voit lorsqu’il effectue une requête dans un moteur de recherche. C’est aussi la première indication qu’il a du sujet exact que traite votre page web. Il faut donc être clair et descriptif tout en étant concis. Les moteurs de recherche utilisent également la balise title pour comprendre le sujet de votre page Web, ce qui leur permet de mieux faire correspondre le contenu de votre page à l’intention de recherche d’un utilisateur.

Par exemple, si vous effectuez une recherche comme « Équipes ayant remporté la Coupe du Monde de Football », vous constaterez que l’ensemble des titres des pages que l’on vous propose mentionne votre requête, ou s’en rapproche fortement.

De plus, chaque mot se trouvant dans votre requête est affiché en gras dans le titre et la méta-description de la page, ce qui attire davantage l’attention sur la pertinence du contenu en question.

La méta description

La méta description est un petit texte de quelques mots maximum, affiché sous la balise title d’un résultat de recherche. Tout comme la balise de titre, les internautes et les moteurs de recherche utilisent la méta description pour mieux comprendre le contenu des pages de votre site Web. Par exemple, si vous recherchez « Comment bien écrire pour le web » sur un moteur de recherche, la méta description des premiers résultats vous donnera des réponses (très) rapides à votre question, sans que vous ayez forcément besoin de cliquer sur le lien.

Le nom des fichiers image

Chaque fois que vous placez une image dans votre site web, son nom doit être pertinent. Vous avez également la possibilité d’y placer un mot-clé. Si votre page est dédiée à un espace de coworking par exemple, l’une des photos de l’espace pourraient avoir comme titre « espace-coworking-paris ». Ce nom est très pertinent pour votre page, votre image et les moteurs de recherche. Évitez à tout prix d’utiliser des noms d’image génériques comme « image4.jpg ».

La balise « Alt » des images

Tout le monde ou presque s’accorde à dire que la balise Alt associée aux images est extrêmement importante pour le SEO. Comment la rédiger ? En fournissant une description très courte de l’image. Cela se rapproche quelque peu du titre de l’image, à la différence que vous ne devez pas inclure de tiret. Ce type de balise est « presque » inutile pour les humains. En revanche, cela est indispensable pour les robots des moteurs de recherche. Ils ont besoin de texte pour comprendre le contenu de l’image et les aider à déterminer le contenu global de votre page Web.

Les ancres des liens internes

Les liens internes présents au sein de votre site Web, qui renvoient vers d’autres pages de votre site, peuvent également vous aider à améliorer votre page rank et à augmenter votre classement dans les moteurs de recherche. Mais pour que cette tactique fonctionne, il faut inclure, avec parcimonie, des mots-clés comme ancre de lien. Par exemple, évitez d’utiliser des mots comme « cliquez-ici » ou « achetez maintenant » si vous souhaitez rediriger les visiteurs vers une page produit. Utilisez plutôt des mots pour lesquels vous souhaitez que votre site soit classé, comme vous le faites lorsque vous créez des liens externes vers votre site Web.

Par exemple, si vous souhaitez que les personnes s’inscrivent à votre newsletter hebdomadaire qui parle de SEO, n’écrivez pas « Inscrivez-vous ici ». Écrivez plutôt « Recevez chaque semaine des nouveautés et tactiques SEO exclusives. »

Le corps du texte

Impossible de terminer cet article sans parler du corps du texte. Cependant, ici, tout devrait se faire naturellement. Si vous écrivez le texte d’une page ou d’un article, vous avez du sélectionnez un mot-clé au préalable. Il est donc normal que ce mot-clé se retrouve assez fréquemment tout au long de votre écriture.

Une bonne pratique est de placer vos mots ou expressions clés en haut de la page et de les mettre en gras ou de les souligner, uniquement lorsque cela parait naturel. Les internautes et les moteurs de recherche jugeront ce mot comme important, ce qui facilitera la compréhension globale du contenu.

N’oubliez pas qu’en matière de référencement naturel, il existe seulement quelques endroits où vos mots clés sont essentiels. Gardez ces endroits clés à l’esprit lorsque vous créez vos pages et vous verrez un trafic plus pertinent et plus ciblé arriver petit à petit sur votre site.

 

Téléchargez le template

Réaliser un audit de contenu

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
A-B-Testing-Landing-Page
mercredi 30 Nov .2022

Comment savoir si votre landing page est parfaitement optimisée pour remplir vos objectifs ? Les tests A/B sont la solution ! Dans cet article, nous allons vous détailler les éléments à A/B tester sur une page de destination.

vendredi 25 Nov .2022

Aujourd’hui, des milliers d’informations sont diffusées chaque jour sur internet. Malheureusement toutes ne sont pas justes. Certaines sont périmées, d’autres ont été inventées. Mais en ce qui vous concerne, publier de l’information de qualité est un impératif.

Dwell-Time_edited
mercredi 16 Nov .2022

Parmi les plus de 200 facteurs pris en compte par Google lors du classement d’un site web, il y a le Dwell Time. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le Dwell Time, et comment l’optimiser.