jeudi 19 Déc .19

Quels seront les métiers du digital de demain ?

Développeur web, expert en référencement naturel, spécialiste big data… Les métiers du digital sont certainement ceux qui évoluent le plus rapidement. La plupart des métiers que nous connaissons aujourd’hui n’existaient pas il y a encore 10 ans. Ces changements ne sont pas prêts de s’arrêter et, pour les 10 prochaines années, de nombreux métiers sont amenés à fortement se développer. Quels seront les métiers métiers en vue du digital de demain ? Voyons dans cet article, les métiers qui seront les plus en vogue dans les années à venir

Métiers du digital de demain : les technologies de l’information toujours en vogue

Développeur web

Une carrière dans les technologies de l’information peut revêtir de nombreuses formes différentes. Nul doute que les développeurs seront toujours au cœur des métiers du digital de demain !  Les développeurs informatiques peuvent créer des logiciels ou participer à la création de l’infrastructure numérique d’une entreprise. De nombreux développeurs informatiques travaillent en tant que consultants et réalisent des projets pour diverses organisations. À l’ère de l’information, les développeurs de tous les domaines technologiques ont besoin de comprendre leur marché et nombre d’entre eux se spécialisent dans un domaine spécifique.

Chargé SEM

Le marketing sur les moteurs de recherche est la pratique consistant à promouvoir une entreprise à l’aide d’annonces payantes apparaissant sur les pages de résultats des moteurs de recherche (les SERP).

Les annonceurs font une enchère sur les mots clés que les utilisateurs des moteurs de recherche comme Google et Bing peuvent entrer lorsqu’ils recherchent certains produits ou services. Cela permet à l’annonceur de faire apparaître leurs annonces aux côtés des résultats de ces requêtes. Ces annonces sont proposées dans différents formats. Certaines sont de petites annonces textuelles, tandis que d’autres sont des publicités plus visuelles permettant aux consommateurs de consulter instantanément des informations importantes, telles que les prix et les avis.

La plus grande force du marketing sur les moteurs de recherche est qu’il offre aux annonceurs l’occasion de présenter leurs produits à des clients motivés et prêts à acheter. Aucun autre support publicitaire ne peut le faire. C’est pourquoi le marketing par moteur de recherche est si efficace et constitue un moyen aussi puissant pour développer votre activité. Les (meilleurs) chargés SEM seront donc toujours, et de plus en plus, au centre des préoccupations des recruteurs.

Médias sociaux et métiers du digital de demain

Social Media Manager

Les responsables des médias sociaux représente l’entreprise sur plusieurs canaux. Ils sont la voix unique de la marque. Ils répondent aux commentaires, créent des campagnes publicitaires et créent du contenu. Ces experts fournissent aux organisations les conseils nécessaires pour améliorer leur présence en ligne.

Avec des objectifs clairs tels que « développer le trafic sur le site Web » ou « optimiser la notoriété de la marque », les Social Media Manager développent votre entreprise via les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Twitter. Il y a dix ans, ce poste n’existait pas. Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises adoptent les médias sociaux pour acquérir des clients, et la gestion sociale est souvent essentielle. Le rythme effréné du digital signifie que ces stratégies sont souvent à court terme.

Les Social Media Manager commencent souvent par identifier les clients cibles et par établir un calendrier de contenu. Ils ont également comme rôle :

  • Clé de la communication sociale  : il détermine la fréquence à laquelle une entreprise doit publier sur chaque réseau social. Il est également responsable des réponses à donner aux clients.
  • Participe à des stratégies de conception visuelle  : qu’il s’agisse des photos de votre profil ou de celles de votre équipe, un responsable des médias sociaux veille à ce que vous correspondiez à votre marque.
  • Soutien les stratégies de promotion  : les Social Media Manager vous donnent un aperçu de la publicité payante, du trafic organique et du marketing d’influence.
  • Met en place une stratégie d’engagement  : votre responsable des médias sociaux écoute, répond et s’engage avec votre public via tous les canaux. Cela augmente les ventes et améliore les relations clients.
  • Établi une stratégie de conversion : il apprend les points faibles de votre entreprise et les préoccupations de vos followers. Cela l’aide à suggérer comment convertir les fans en clients.

La data, star des métiers du digital de demain

Chief Data Officer

Le responsable des données, ou chief data officer, est un cadre supérieur responsable de l’utilisation et de la gouvernance des données dans l’ensemble de l’entreprise. Alors que le titre de responsable des données est souvent abrégé en CDO, son rôle ne doit pas être confondu avec celui du responsable des technologies numériques (Chief Digital Officer) également appelé souvent CDO.

Bien que certains DSI et CTO voient dans la création d’un poste de Chief Data Officer un empiétement sur leur territoire, les frontières sont pourtant bien distinctes. Les responsables des données sont responsables de domaines tels que la qualité, la gouvernance et la gestion des données, mais aussi de la stratégie de l’information et l’analyse commerciale.

La différence entre le CDO et le DSI est claire. Pour vous aider, vous pouvez utiliser l’analogie du seau et de l’eau, Le DSI est responsable du seau. Il s’assure qu’il est de la bonne taille, bien étanche, sécurisé et placé au bon endroit. Le responsable des données est responsable du fluide qui entre dans le seau, sort du seau, va au bon endroit, que c’est la bonne qualité et le bon liquide. Ni le seau ni l’eau ne fonctionnent l’un sans l’autre.

Data Analyst

Voici un profil qui fera certainement partie des métiers du digital de demain ! En règle générale, un analyste de données ou Data Analyst récupère et rassemble des données, les organise et les utilise pour tirer des conclusions significatives. Le travail des analystes de données varie en fonction du type de données avec lequel ils travaillent (ventes, médias sociaux, inventaire, etc.) ainsi que du projet client spécifique.

Les entreprises de presque tous les secteurs peuvent tirer parti du travail des analystes de données, des prestataires de soins de santé aux magasins de détail en passant par les chaînes de restauration rapide. Les informations que les analystes de données apportent à une entreprise peuvent être utiles aux employeurs qui souhaitent en savoir plus sur les besoins de leurs consommateurs ou de leurs utilisateurs finaux.

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel ils travaillent, les Data Analyst peuvent s’attendre à passer du temps à développer des systèmes de collecte de données et à compiler leurs conclusions dans des rapports susceptibles d’améliorer leur entreprise. Ils peuvent être impliqués dans n’importe quelle partie du processus d’analyse. En tant qu’analyste de données, vous pouvez être impliqué dans tout, de la configuration d’un système d’analyse à la fourniture d’informations sur les données que vous collectez. Il peut même vous être demandé de former d’autres personnes à système de collecte de données.

Le Customer Relationship Manager (CRM)

Un CRM (Customer Relationship Manager) est une personne qui connaît les besoins, les souhaits et les rêves de ses clients. Il doit bien connaître la valeur ajoutée fournie aux clients et les problèmes que ceux-ci tentent de résoudre. Ils ont la chance de pouvoir non seulement résoudre les demandes des clients, mais aussi proposer de manière proactive des idées pour améliorer les problèmes rencontrés par les clients. Le Customer Relationship Manager assurera le suivi de chaque problème et garantira une satisfaction totale et une utilisation optimale du produit ou des services vendus aux clients. Comment font-ils ça ? Simplement grâce à l’aide de logiciels achetés par la société pour laquelle ils travaillent.

Selon Forbes.com, un CRM est une base de données (généralement gérée par un administrateur) que les entreprises utilisent pour gérer des groupes de cinq à cinquante vendeurs. Il aide à suivre les rapports des ventes, les devis générés, les nouvelles opportunités, les activités récentes et les ventes perdues etc. En résumé, tout ce qu’un responsable de la gestion de la relation client doit savoir. Le CRM travaillera principalement avec le service clientèle et le service marketing pour maintenir une attitude axée sur le client.

Le CRM Manager est responsable des campagnes de fidélisation, de la conceptualisation à l’analyse. Cela inclut la génération d’idées, la préparation de propositions, la supervision du processus de production ainsi que de l’exécution. Un diplôme en marketing ou dans un domaine connexe est souhaité pour ce poste. Au moins trois années d’expérience dans un environnement de marketing direct sont nécessaires. Une expérience en acquisition et rétention des clients est également souhaitables.

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
Marketing relationnel
mardi 26 Mai .2020

Et-il imaginable de construire une marque solide sans se préoccuper de la relation tissée avec ses clients ? Aucun client potentiel ne choisira une entreprise qui ignore ses besoins et qui ne satisfait pas ses demandes. Dans cet article, nous verrons comment utiliser le marketing relationnel et tout le panel d’outils à votre disposition pour soigner vos relations clients et les convaincre de vous rester fidèles !

Lien follow no follow
mardi 19 Mai .2020

Dans le jargon du référencement naturel (SEO), on utilise fréquemment les termes noindex, doindex, nofollow, dofollow, meta description… Chacun de ces termes désigne une facette essentielle de l’optimisation pour les moteurs de recherche. Dans cet article, nous allons nous pencher sur le rôle des liens Nofollow et Dofollow. 

Productivité et travail à distance
vendredi 15 Mai .2020

Si le télétravail est en constante augmentation ces dernières années, beaucoup d’entre nous avons dû y recourir massivement et en urgence ces derniers mois. Cette situation est appelée à durer et se normaliser dans de nombreux métiers. Malgré les nombreux avantages que présentent le travail à distance à titre individuel et collectif, il comporte néanmoins ses propres défis.