vendredi 04 Jan .19

5 tendances e-marketing pour 2019

Tendances marketing 2019

2019 débute, il est temps de jeter un œil sur ce que cette nouvelle année nous réserve. Dans cet article, nous allons passer en revue les principales tendances dont on va beaucoup parler cette année et que les spécialistes de l’e-marketing devraient connaître ou se préparer à maîtriser.

La recherche vocale, de plus en plus fort

Dès 2014, Google avait déterminé que plus de 40 % des personnes interrogées avaient adopté la recherche vocale sur le web. Pour les adolescents, ce chiffre était même supérieur à 50 %. Toujours selon Google, une requête sur cinq sur les appareils mobiles est désormais effectuée par saisie vocale.

En raison de l’utilisation croissante d’assistants numériques et d’appareils intelligents pour la maison, l’adoption de la recherche vocale par le grand public va aller croissante cette année encore.

Lors d’une recherche vocale, les utilisateurs communiquent directement avec le moteur de recherche. Pour vous positionner, il vous faudra donc travailler les mots clés à longue traîne lors de l’optimisation du contenu de votre site web. Dans le même temps, vous devrez anticiper les questions des utilisateurs auxquelles votre contenu répondra.

De nombreux outils existent pour mieux cerner les questions réels des internautes : Answerthepublic.com, Google Trends, Google Suggest, Ubersuggest.io, etc.

Vous le savez, la concurrence est rude pour se positionner sur la première page de Google et l’espace dédié aux résultats sponsorisés ne cesse ne s’étendre. Des annonces shopping contenant des images ou un bloc de quatre pages contenant des annonces textuelles peuvent également apparaître à côté des résultats de recherche organiques.

Dans ce contexte, le positionnement en featured snippet ou « position zéro » confère une visibilité et une attractivité inégalable. Les featured snippets répondent simplement à une question basique posée par un utilisateur. Les extraits affichés proviennent de sites web que Google considère comme adaptés et pertinents pour répondre à la question posée.

On peut d’ores et déjà affirmer qu’en 2019, il sera toujours plus difficile d’être visible dans les premières positions des moteurs de recherche. Vous devez donc définir clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre et penser la stratégie qui vous permettra de dépasser votre concurrence. Si vous souhaitez que votre contenu soit classé au 1er rang dans les snippets, pourquoi ne pas envisager de créer du contenu « questions-réponses » sur votre site ?

Les tableaux contenant des informations structurées peuvent également apparaître au-dessus des résultats organiques. Même si la concurrence pour la « position 0 » deviendra de plus en plus féroce, cet emplacement n’est pas réservé aux gros annonceurs ou aux sites les plus populaires. Les sites « plus petits » ont également leurs chances de s’y positionner s’ils fournissent des réponses bien structurées que Google peut utiliser.

En 2019, vous devrez donc vous demander ce que votre cible souhaite savoir lorsqu’elle fait des recherches sur le web.

Les chatbots deviennent omniprésents

La croissance des messageries en temps réel a entraîné des changements radicaux dans les préférences de communication des personnes, non seulement dans leur vie personnelle, mais également dans leurs relations commerciales.

Selon une étude de Statista en 2017, 34 % des personnes interrogées ont déclaré préférer répondre aux questions (ici, d’une association humanitaire) par le biais d’un chatbot ou d’un assistant virtuel que via un simple mail.

L’instantanéité devient un enjeu commercial majeur comme le démontrent les études InsideSales et Harvard Business Review.  Celles-ci relevaient qu’un délai de réponse de cinq minutes pourrait vous empêcher de retenir l’attention d’un prospect. Après dix minutes, vos chances d’obtenir un contact sont quasiment nulles.

Si vous ne disposez pas d’une équipe disponible pour répondre en temps réel aux questions des internautes, les chatbots sont un moyen simple et efficace de résoudre un problème. Les consommateurs s’attendent de plus en plus à une réponse immédiate ? Les chatbots peuvent répondre en une fraction de seconde !

Les appels téléphoniques, les emails et même les formulaires web avec réponse automatique ne vous permettront pas d’approcher la réactivité de la majorité des chatbots actuels. Nous parions donc sur la démocratisation toujours plus grande de cet outil en 2019.

Après le RGPD, le règlement ePrivacy

Quelques mois à peine après l’entrée en vigueur du RGPD, que faut-il craindre du futur règlement européen ePrivacy ? Celui-ci ne fera pas qu’imposer des exigences plus strictes à vos activités marketing et à l’utilisation de cookies. Il entraînera également des amendes beaucoup plus lourdes qui reflètent les pénalités prévues dans le RGPD. Les propositions législatives mentionnent des amendes pouvant atteindre 2 % du chiffre d’affaires annuel de votre société ou 10 millions d’euros (le montant le plus élevé étant retenu).

Notez également que les règles ePrivacy ne sont pas liées au lieu de résidence des entreprises, mais au lieu où se trouvent les utilisateurs. Ainsi, même si votre société n’a pas de présence physique dans l’UE, le règlement ePrivacy peut s’appliquer si votre société vend à des particuliers dans l’UE ou utilise des cookies (ou des technologies similaires) sur ses appareils.

Quelles différences avec le RGPD  ? Il y a beaucoup de confusion à propos de la relation entre les règles RGPD et ePrivacy. Le RGPD couvre le traitement des informations personnelles. Les règles ePrivacy couvrent des utilisations spécifiques de la technologie (telles que la messagerie électronique, les SMS, les cookies …), que des informations personnelles soient impliquées ou non.

En d’autres termes, lorsque votre entreprise utilise, par exemple, les emails pour diffuser des communications marketing, les règles de l’ePrivacy entrent en vigueur. Cela signifie que votre entreprise doit se conformer aux exigences de l’ePrivacy qui s’ajoutent à celles du RGPD.

Social by design : l’engagement social comme priorité

Social by Design… plus qu’une nouvelle expression à la mode, un impératif commercial. Il ne s’agit plus de mettre en place une page Facebook et un fil Twitter et de poster de l’actualité. Le social est désormais au cœur de la stratégie marketing des marques.

Votre audit e-marketing gratuit

L’appel à l’action le plus puissant dans le marketing d’un produit ou d’un service est le bouche à oreille venant d’un ami, un collègue ou un membre de la famille. Cela est dû au fait que la recommandation provient d’une source objective, une source de confiance.

Avouons-le : la publicité est une recommandation d’une source très subjective. Le Social by design signifie que la stratégie commence par la pensée sociale. Voici comment il faut s’y prendre :

  1. Aperçu de la clientèle  : besoins, intérêts, comportements du marché cible, sphère d’influence, parcours d’achat, modèles d’utilisation numérique
  2. Brainstorming thématique : quels sont les sujets qui attireront votre public cible et l’activeront probablement ?
  3. Stratégie de motivation : comment allez-vous amener votre public cible à s’impliquer et à s’engager ?
  4. Plan de prolifération : comment le contenu sera-t-il exponentiel ?

Tout comme la stratégie inbound marketing au sens large, le Social by Design est fortement axée sur le consommateur. Il met l’accent sur  le marketing associé : l’association de votre marque à quelque chose d’important pour votre public cible. Vous renforcez alors constamment ce qui est important pour votre public… avant de parler uniquement de votre marque.

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
Avis clients
mardi 16 Juil .2019

Le référencement naturel local est devenu un vecteur de visibilité incontournable sur les moteurs de recherches. Parmi les différentes actions à mettre en place, la plus rapide et la plus efficace reste la fiche Google My Business, que vous devez prendre le temps d’optimiser sémantiquement, mais aussi via la collecte d’avis clients.

Engagement
vendredi 05 Juil .2019

Dans le contexte actuel d’une attention toujours plus faible, l’engagement sur un site peut être considéré comme un indicateur de succès. Les métriques d’engagement sont importantes car elles indiquent en quoi votre stratégie de contenu correspond aux intérêts des utilisateurs. Voici quelques indicateurs à suivre afin de mesurer l’engagement de vos visiteurs.

SXO - SEO
mardi 02 Juil .2019

Vous ne pouvez pas évaluer la qualité du contenu sans prendre en compte les attentes de l’utilisateur. La qualité de l’écriture du contenu importe peu s’il n’est pas synchronisé avec les attentes de l’utilisateur. Un contenu de qualité, dans le contexte de la recherche, signifie que vous êtes passé du SEO à l’optimisation de l’expérience de recherche (SXO).