mercredi 01 Sep .21

Prototypage web, une étape clé de l’expérience utilisateur

Le développement d’un prototype web fait aujourd’hui partie de toute création de logiciel, d’application ou de site web. Mais quels sont les avantages d’un prototype par rapport à la création d’un concept de base ? Et comment gérer le passage du prototype au produit final ? Dans l’article d’aujourd’hui, vous trouverez tout ce que vous devez savoir au sujet du prototypage web.

Qu’est-ce qu’un prototype de site Web ?

Un prototype est un modèle général de site Web (ou d’application) qui visualise la disposition de tous les éléments et fonctionnalités. Un prototype permet d’illustrer tous les concepts de manière concrète et de procéder à des ajustements avec un minimum de coûts et d’efforts. Qu’il s’agisse d’une esquisse sur papier ou d’une structure interactive de plusieurs pages, tous les prototypes ont un seul but : synchroniser la vision du client et du développeur sur ce à quoi le résultat doit ressembler.

Pourquoi le client a besoin d’un prototype de site Web ?

Voici une liste non-exhaustive des tâches et des problèmes qu’un prototype permet de résoudre :

  • Visualisation de l’aspect et de la convivialité d’un futur site Web dès le début du cycle de vie du projet.
  • La possibilité de modifier et de finaliser la vision du projet à un coût minimal.
  • La possibilité d’évaluer plus précisément les délais et les dépenses liés à l’étendue de la tâche.
  • Comprendre le développement ultérieur et les perspectives du site Web, ainsi que discuter des hypothèses de départ.

Au stade initial, il n’est pas rare qu’un client n’ait pas une vision claire de son futur site Web. En outre, il arrive qu’une équipe ne parvienne pas à un consensus, chacun des membres ayant sa propre opinion et vision des choses. Le prototypage permet de visualiser toutes les idées et de trouver un compromis tout en évitant de devoir reconstruire le site web déjà terminé.

Grâce au prototypage, vous pouvez simuler différents ensembles de fonctionnalités pour choisir celles dont vous avez réellement besoin. De cette façon, vous serez en mesure d’estimer plus précisément le budget de développement du site.

Tâches à accomplir avant de lancer un prototype

Effectuer des recherches sur les utilisateurs

Le prototypage ne se fait jamais de manière isolée – il est toujours destiné à quelqu’un d’autre – l’utilisateur. Effectuer des recherches sur les utilisateurs pour savoir qui ils sont et quels sont leurs points de douleur est primordial, non seulement pour un prototype réussi, mais aussi pour un produit final réussi. Effectuer une étude sur les utilisateurs vous aidera non seulement à définir la conception et la fonctionnalité de votre produit, mais aussi à déterminer s’il existe un réel besoin sur le marché.

Recueillir les avis / exigences

L’étape de collecte des besoins consiste à définir la direction que prendra le produit, ainsi que ses principales caractéristiques. En général, cela implique de passer du temps avec le client et d’écouter attentivement ses idées/remarques, après lui avoir présenté les données de votre recherche sur les utilisateurs.

Créer un Wireframe

Un wireframe est une représentation directe de la conception d’un élément. Ils sont d’une aide inestimable au début de tout processus de conception, car ils permettent de conceptualiser rapidement les idées. Les wireframes se concentrent généralement sur les questions centrales telles que l’espacement des éléments, leur positionnement, la disposition générale de l’écran et les flux d’utilisateurs. Ils aident les concepteurs à se concentrer sur la partie la plus pratique de la conception avant de passer à la conception avancée et à l’interaction.

La création d’un prototype, étape par étape

1. Commencez par un prototype lo-fi

Après avoir discuté avec le client, effectué des recherches sur les utilisateurs et défini les exigences de votre produit, vous êtes prêt à créer un prototype lo-fi.

Vous pouvez maintenant commencer à élaborer vos dispositions d’écran, ainsi que le dimensionnement et le positionnement des éléments de l’interface utilisateur. En outre, c’est ici que vous allez mettre en œuvre un flux de navigation de base et créer un design d’interface utilisateur. Il n’est pas nécessaire d’entrer dans les détails à ce stade. Il s’agit essentiellement d’élaborer un schéma de base des écrans de votre produit qui permet aux clients, aux parties prenantes et aux utilisateurs de cliquer et de tester.

2. Conception d’interactions

Les interactions plus poussées

Lorsque vous passez à une conception haute-fidélité, votre prototype doit commencer à présenter des fonctionnalités plus approfondies. Par exemple, vous pouvez créer une barre de recherche qui récupère les données stockées dans le prototype en fonction des entrées de l’utilisateur, des menus en accordéon, des listes déroulantes et d’autres éléments similaires.

Un autre aspect qui distingue les prototypes hi-fi du bas du spectre est qu’ils stockent souvent des données numériques et textuelles, ainsi que certains paramètres saisis par l’utilisateur. Ces paramètres peuvent être stockés et affecter d’autres éléments du prototype, soit sur le même écran, soit sur des écrans différents.

Les micro-interactions

Les micro-interactions sont un aspect crucial lorsqu’il s’agit d’affiner la conception au stade du prototypage hi-fi. Une micro-interaction consiste généralement en un déclencheur initié par l’utilisateur ou le système, suivi d’une sorte de retour d’information.

Par exemple, l’ajout d’effets de survol de la souris pour modifier l’état de divers éléments tels que les boutons, les liens et les images pour montrer qu’ils sont cliquables. Un menu qui s’affiche lorsque l’on appuie sur le hamburger est également une micro-interaction.

Les transitions

Pensez à ajouter des transitions lorsqu’il s’agit de charger de nouveaux écrans ou de faire apparaître/disparaître des éléments. Les interactions ajoutent non seulement du « piquant » à l’interface utilisateur, mais le retard fractionné qu’elles provoquent aide les yeux de l’utilisateur à se réajuster.

3. Conception avancée de l’interface utilisateur

Les couleurs

Lorsque vous arrivez au stade hi-fi, la plupart des prototypes présentent un niveau avancé de conception de l’interface utilisateur. À ce stade, vous devez mettre en œuvre la palette de couleurs que vous avez choisie en fonction des directives de la marque.

Assurez-vous que les combinaisons de couleurs que vous utilisez offrent une bonne accessibilité et une bonne convivialité. C’est-à-dire un contraste adéquat pour les utilisateurs malvoyants tout en réservant systématiquement le rouge et le vert aux messages d’erreur et de réussite.

La typographie

Il est important de choisir la bonne police de caractères à utiliser dans votre prototype, car elle sera le reflet du résultat final. La typo est un élément crucial pour l’UX et la convivialité. Si les utilisateurs ne peuvent pas lire facilement votre police, vous aurez moins de chances de les retenir.

Un espacement et un positionnement affinés

Enfin, au stade du hi-fi, vous devez obtenir une représentation parfaite du produit final au pixel près. Cela signifie, notamment, affiner l’espacement et le positionnement de tous les éléments de l’interface utilisateur. Définir ce type d’information au stade du prototypage facilitera le développement du produit.

4. Prototypage des formulaires

Enfin, la conception et le design des formulaires est un élément crucial de l’UX d’un site web. Des formulaires inutilement longs, trop compliqués, difficiles à comprendre ou présentant des défauts, peuvent inciter les utilisateurs à abandonner votre site et à ne jamais y revenir. C’est pourquoi les prototypes sont très utiles pour valider et tester les formulaires.

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit
CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
mercredi 15 Sep .2021

Le terme « Cumulative Layout Shift » désigne l’ampleur du déplacement de la mise en page d’une page pendant son chargement. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le CLS, comment est-il calculé mais aussi comment l’améliorer.

mercredi 08 Sep .2021

La data-driven design est la manière de concevoir quelque chose en s’appuyant sur des données que l’on peut mesurer.

vendredi 27 Août .2021

Le Design Thinking vous aidera à innover, à vous concentrer sur l’utilisateur, dans le but de concevoir des produits qui résolvent réellement les problèmes des utilisateurs. On vous explique tout dans cet article.