mercredi 12 Oct .22

Mauvaise UX sur votre site web : 8 signes révélateurs

8 Signes-mauvais-UX-site-web

Vous pensez peut-être avoir le plus beau site de la terre, bien conçu, agréable pour les visiteurs, etc. Mais, est-ce vraiment le cas ? Si votre site permet difficilement aux utilisateurs d’obtenir certaines informations, ou s’il n’est pas optimisé pour être affiché sur différents écrans, l’expérience utilisateur (UX) sera dégradée. Et, vous le savez surement, mais une mauvaise UX n’est pas très bon pour le business. Dans cet article, nous allons revenir sur les 8 signes qui doivent vous alerter sur la qualité de votre UX.

Problème UX N°1 : Votre site Web ne convertit pas

Un site Web bien conçu doit générer de nouveaux leads. Si votre site Web convertit moins de 2 à 5 % du trafic en nouvelles opportunités (ventes, leads, demandes, etc.), il n’attire tout simplement pas assez, n’engage pas et ne convertit pas les visiteurs en clients potentiels. Il y a toujours des raisons à cela : une proposition de valeur qui n’est pas à la hauteur, un message peu clair, en passant par des appels à l’action pas assez visibles. Toutes ces choses qui peuvent paraitre dérisoires ont un énorme impact sur vos conversions.

Problème UX N°2 : Le taux de rebond de votre site Web est trop élevé

Que font les utilisateurs lorsqu’ils ne trouvent pas – rapidement – ce qu’ils recherchent sur un site Internet ? Ils partent ! Si les pages principales de votre site Web ont un taux de rebond/de sortie de 50 % ou plus (ce qui signifie que les utilisateurs sont plus nombreux à partir qu’à rester), cela signifie que les utilisateurs ne trouvent pas les informations qui les intéressent et qu’il n’y a aucune raison pour eux de rester. C’est un signe très clair du mauvais UX d’un site Internet.

Problème UX N°3 : Votre site Web est lent à se charger

Supposons que vous ayez conçu un site Web avec un design très sympathique, attrayant visuellement. Mais, lorsqu’il s’agit de ses performances … l’histoire est tout autre. En particulier, si la vitesse de chargement de votre site est lente, aucun utilisateur ne restera pour apprécier le design que vous avez mis en place. Au contraire, il abandonnera complètement votre site dès les premières secondes.

Lorsque votre site ne se charge pas en quelques secondes (entre 3 et 8 secondes selon les études), l’utilisateur commence à être frustré et il est plus probable qu’il ferme complètement l’onglet pour trouver une autre source d’information. Cela peut avoir un impact négatif sur votre entreprise, car vous perdrez vos prospects potentiels dès les premières secondes, et tout cela simplement à cause d’une expérience utilisateur qui n’est pas la hauteur.

Problème UX N°4 : Manque d’engagement sur votre site Web

Lorsque les internautes arrivent sur votre site, ils y sont pour une raison précise, à savoir interagir avec votre marque, s’engager avec elle. La communication ne doit pas être à sens unique. Elle doit être un dialogue entre vous et votre public cible. Un manque de dialogue peut totalement dégrader l’expérience utilisateur.

L’une des façons d’améliorer l’engagement des utilisateurs sur votre site ? Les réseaux sociaux ! L’utilisation des réseaux sociaux sur votre site, comme faire apparaitre des boutons de partage ou les commentaires des internautes, vous permet d’intégrer de nouvelles expériences sociales à votre site. Cela permet de déclencher des interactions personnelles sur votre site. Mais ne limitez pas vos tentatives d’accroître l’engagement de vos visiteurs aux réseaux sociaux. Réfléchissez à des moyens plus novateurs pour y parvenir.

Qu’il s’agisse d’intégrer un blog à votre site ou de réaliser des livres blancs ou webinaires, vous devez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour nourrir l’interaction avec votre public cible.

Problème UX N°5 : Les utilisateurs ne s’intéressent pas au contenu de votre site web

À quand remonte la dernière fois où vous avez étudié la façon dont les utilisateurs s’engagent avec votre contenu et où vous vous êtes demandé… ?

  • Le lisent-ils ?
  • Le partagent-ils ?
  • Interagissent-ils avec le contenu ?
  • Ont-ils envie d’en savoir plus ?

Si la réponse est « Non » (ou « Pas sûr ») à l’une de ces questions, il y a de fortes chances que votre contenu présente des problèmes d’expérience utilisateur. Ces problèmes peuvent aller de la lisibilité du texte, sa présentation, en passant par l’utilité du contenu et la facilité de trouver l’information. Un audit UX qui étudie l’eye-tracking, les heatmaps et les scrollmaps peut révéler des problèmes d’utilisabilité, tandis qu’une étude qualitative peut révéler des problèmes liés au contenu lui-même. Les feedbacks de vos utilisateurs peuvent également révéler des lacunes ou des tendances pour les nouveaux contenus.

Problème UX N°6 : Votre équipe n’a pas l’impression que votre site Web l’aide dans leur travail

Votre site Web doit soutenir l’ensemble de vos équipes (ventes, marketing, RH, support client, etc.) et les aider à mieux effectuer leur travail. Demandez à vos collègues comment le site Web fonctionne pour eux, comment ils s’en servent. S’il ne leur apporte rien, ou pire, s’ils l’évitent de manière voulue, il y a peut-être un problème plus important. Par exemple, l’équipe commerciale devrait faire l’éloge du site Web qui l’aide à conclure des affaires. S’ils sont gênés d’envoyer des prospects sur le site web, c’est que celui-ci travaille probablement contre eux, et non pour eux.

Problème UX N°7 : Le contenu de votre site Web est rarement mis à jour

Un site Web qui n’a pas l’air à jour ne peut qu’être mis à mal par les utilisateurs. Mais la question qu’il faut se poser est la suivante : « Comment faire pour qu’un site web ne perde pas de sa qualité à travers le temps ?

À un moment donné, le site Web aura l’air dépassé ! Oui, mais l’astuce consiste à utiliser des éléments qui peuvent être modifiés régulièrement. Par exemple, vous pouvez toujours changer les images sur votre site, le blog peut être mis à jour régulièrement. Vous pouvez également ajouter de nouvelles vidéos de vos produits ou organiser un jeu concours. Si vous n’apportez pas régulièrement des changements, votre site ne prospérera pas. Aussi simple que cela !

Problème UX N°8 : Votre site Web est basé uniquement sur les ventes

Oui, votre site Web est destiné à vendre vos produits/services et au marketing. Mais l’idée est de concevoir un site qui offre des informations plutôt qu’un argumentaire de vente. Ne submergez pas les utilisateurs avec un discours commercial tout au long de leur navigation. Si vous faites cela, l’expérience de l’utilisateur tombera à plat. Ce qu’il est important de faire en premier lieu, c’est de concevoir un site Web pour l’utilisateur. L’utilisateur a besoin d’informations et doit sentir que le site Web est conçu pour répondre à ses besoins. Vous n’y parviendrez pas si votre approche est trop « vendeuse ».

Considérez votre site Web comme un produit que vous offrez aux utilisateurs. Et ces utilisateurs doivent apprécier toute l’expérience de l’utilisation de ce produit. Si vous vous y prenez bien, vous serez en mesure d’offrir une expérience utilisateur optimale qui vous aidera, vous et vos utilisateurs, à atteindre vos différents objectifs.

Un projet web ? Parlons-en ! Audit gratuit

 

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
A-B-Testing-Landing-Page
mercredi 30 Nov .2022

Comment savoir si votre landing page est parfaitement optimisée pour remplir vos objectifs ? Les tests A/B sont la solution ! Dans cet article, nous allons vous détailler les éléments à A/B tester sur une page de destination.

Dwell-Time_edited
mercredi 16 Nov .2022

Parmi les plus de 200 facteurs pris en compte par Google lors du classement d’un site web, il y a le Dwell Time. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le Dwell Time, et comment l’optimiser.

Redaction-Optimisation SEO-Zones-Chaudes
mercredi 09 Nov .2022

Parmi le SEO on-site, il y a tout ce qui touche à la rédaction des contenus. Titre, méta-description, corps du texte, etc. découvrons ensemble les « zones chaudes » à optimiser en priorité pour vos efforts SEO en matière de rédaction.