mercredi 26 Oct .22

5 méthodes de copywriting pour la rédaction de vos contenus web

rédaction-web-5 méthodes de copywriting

Les avantages de la rédaction de contenu pour un site web n’est plus à prouver : meilleur référencement, augmentation du trafic (voir du chiffre d’Affaires), assoir son autorité dans son secteur d’activité, etc. Cependant, rédiger du contenu web simplement pour faire du contenu n’a aucun sens. Il y a des pratiques à respecter et des méthodes à suivre pour que votre contenu soit vraiment optimisé. Dans cet article, nous allons revenir sur 5 méthodes efficaces de copywriting pour rédiger un contenu – presque – toujours de qualité.

La méthode des 4 C

Pour commencer, nous allons vous présenter, sous forme de bullet points, à quoi correspond cette méthode d’écriture. Nous allons diviser cette partie en 4, correspondant chacune à l’un des « C » :

Clarté

  • Évitez le jargon et les acronymes.
  • Soyez précis (remplacez « beaucoup » et « certains » par des chiffres, si possible).
  • Prévoyez des transitions qui serviront de repères aux lecteurs (pour souligner un autre point, utilisez « En outre » ; pour indiquer une séquence, utilisez « premier, deuxième, troisième », etc.)
  • Utilisez des exemples pour « montrer » au lieu de « raconter ».
  • Dans la plupart des cas, utilisez la voix active.

Concis

Concentrez-vous sur ce que les lecteurs ont besoin de savoir, et non sur ce qu’il est bon de savoir. Les lecteurs veulent des informations qu’ils peuvent utiliser dès maintenant.

  • Privilégiez les paragraphes courts.
  • Coupez les mots inutiles (« afin de » peut presque toujours être « pour »).
  • Préférez les graphiques et les tableaux aux longs textes.

Crédible

  • Vérifiez tous les chiffres. Par exemple, assurez-vous que la somme des pourcentages dans les tableaux est égale à 100 %. Si ce n’est pas le cas, expliquez pourquoi (par exemple, en arrondissant les chiffres).
  • Vérifiez les citations, s’il y en a et assurez-vous qu’elles soient exactes.
  • Vérifiez la grammaire et l’orthographe. Ne vous fiez pas uniquement au correcteur orthographique et grammatical de votre ordinateur, même si c’est un bon point de départ.

Convaincant

  • N’énoncez pas des évidences, ou, si vous le faites, étayez votre affirmation par des informations accrocheuses.
  • Prenez position. « Tendance à » et « généralement » peuvent être appropriés si, par exemple, les résultats d’une étude ne sont pas solides, mais évitez d’abuser de termes comme « apparemment ».
  • Adaptez – vraiment – l’article au lecteur. Un article sur la création d’un site Internet sera différent selon qu’il s’adresse à un web développeur avec 10 ans d’expérience ou un étudiant.

 

La méthode PAS

Pour rédiger un texte qui suscite une réaction, il est essentiel que vous compreniez les problèmes auxquels votre public est confronté. C’est l’essence même d’un bon copywriting.

Plus vous pouvez décrire le « pain point » de manière vivant, plus vous montrez que vous le comprenez. Lorsque quelqu’un lit votre article, il doit avoir l’impression que vous êtes en train d’écouter la conversation qui se déroule dans sa tête. Et c’est un moyen rapide de vous faire confiance.

Faites passer des émotions

L’étape suivante de la formule de copywriting PAS consiste à parler du problème avec émotions. Vous avez identifié un point douloureux. Vous devez maintenant le rendre encore plus « douloureux » en le rendant émotionnel. Montrez tout de même une issue au lecteur afin qu’il ne sente pas désemparé.

Proposez une solution

C’est à ce moment-là que vous révélez la solution – votre solution – qui sera la réponse à tous les problèmes. Cette technique d’écriture oblige à se concentrer sur un point douloureux important pour le public auquel vous écrivez, et à creuser les émotions qui l’entoure.

L’objectif de cette formule est de faire en sorte que votre public – qu’il s’agisse d’un client ou d’un lecteur de blog – se dise : « C’est exactement ce que je ressens et j’en ai ras le bol ! ».

Votre texte dit alors au lecteur : « Je vous entends. Je comprends ».

Les résultats comptent

Transformez le PAS (Pain, Agitate, Solve) en PASO en ajoutant un résultat à votre parcours de lecteur.

  • Mettez en avant leur problème
  • Faites-en sorte qu’il semble insupportable.
  • Offrez-lui une issue.
  • Expliquez le résultat (et apportez des preuves).

Ce dernier point ne se contente pas de leur fournir une solution. Vous emmenez votre lecteur dans les étapes après son achat. En donnant des preuves, il se dira que cela marche vraiment et que c’est enfin la solution rêvée pour répondre à ses problèmes.

 

La méthode PASTOR

En résumé, le framework PASTOR est composé de six élément :

  • P = Problème
  • A = Amplification
  • S = Solution
  • T = Témoignage
  • O = Offre
  • R = Réponse

PASTOR est un excellent moyen de guider vos lecteurs vers la bonne solution à leur problème.

Le problème

Voici un exemple concret d’un problème que peut rencontrer un lecteur :

« Vous avez un business en ligne qui ne marche pas. Vous n’avez pas de trafic sur votre site ou votre blog et le temps perdu est énorme ».

L’amplification du problème

Incluez dans votre texte un point indiquant que s’ils n’agissent pas, cela peut mal tourner pour leur business.

Gardez à l’esprit que vous ne voulez pas manipuler les gens pour les amener à prendre des mesures qui ne sont pas vraiment dans leur intérêt. Nous avons tendance à faire paraître les choses insignifiantes plus importantes qu’elles ne le sont réellement, et le contraire est vrai également.

Cependant, n’entretenez pas la peur dans le but de réaliser une vente. Reconnaissez plutôt la réalité telle qu’elle est, afin que les gens puissent faire un choix clair sur ce qu’ils doivent faire ensuite.

La solution

Racontez une histoire pour vos lecteurs et toutes les personnes que vous voulez convaincre que votre produit est le meilleur pour eux. Il peut s’agir de l’histoire d’une personne que vous connaissez ou même de votre propre situation.

Le témoignage

N’oubliez pas que les gens n’achètent pas ce qu’ils lisent. Ils achètent la solution – la transformation que le produit apportera.

Gardez à l’esprit que les gens ne vous font pas confiance. C’est simplement parce qu’ils ne vous connaissent pas. Ils ont donc besoin d’être convaincus pour acheter votre produit. C’est pourquoi il est si important d’inclure dans votre texte tous les éléments qui renforcent la confiance. L’une des meilleures façons de le faire est d’inclure des témoignages d’autres personnes qui ont déjà essayé le produit et qui peuvent le recommander à d’autres. C’est l’un des moyens marketing les plus puissants.

L’offre

L’offre n’est pas votre produit ou service. C’est ce qui permet à l’acheteur de résoudre son problème. Une grande partie de notre comportement est basée sur des sentiments. Vous devez donc articuler cette partie de votre texte autour de la solution que vous proposez. Les personnes qui ont besoin de médicaments cherchent à se débarrasser d’une certaine forme de douleur. Ceux qui veulent créer une entreprise en ligne veulent acheter des produits et des services qui les aideront à booster leur business. Dites-leur exactement ce qu’ils obtiennent avec votre solution et allez droit au but.

La réponse

C’est la dernière partie du template PASTOR et c’est le moment de l’appel à l’action. Dans cette partie de votre texte, vous dites à votre lecteur exactement ce qu’il doit faire. Soyez précis.

Ensuite, dites-lui ce qui va se passer ensuite, et assurez-vous que ce que vous lui dites se passe réellement. C’est important pour votre première impression et cela jette les bases de la confiance dont vous avez besoin pour leur vendre davantage à l’avenir.

 

La méthode AIDA

Découvrons ensemble le détail du framework AIDA utilisé en copywriting.

Attention

Comme son nom l’indique, cette étape consiste à attirer l’attention sur votre marque.

Vous devez déterminer les intérêts et les problèmes rencontrés par votre public, ce qui n’est possible qu’en créant des buyer personas. Grâce à cette connaissance, vous pouvez créer un contenu qui se concentre sur les préoccupations et les intérêts de votre public tout en faisant passer votre message marketing.

Si vous parvenez à élaborer un contenu qui capte l’attention et engage votre public (via les réseaux sociaux ou votre blog par exemple), vous susciterez son intérêt, ce qui l’amènera à en savoir plus sur votre entreprise.

Intérêt

Capter l’attention des gens est une chose. Retenir l’attention de vos prospects en est une autre. Pour que vos clients continuent à s’intéresser à votre message publicitaire ou marketing, vous devez leur offrir une raison. Vous pouvez informer les clients que votre produit ou service peut les aider à résoudre leur problème.

En outre, vous pouvez maintenir l’intérêt des clients en leur proposant des informations nouvelles et pertinentes qu’ils ne trouveront pas facilement ailleurs. Cela peut se faire par le biais d’un storytelling ou d’une autre approche qui amène l’individu à « ressentir » sa situation urgente, l’incitant à rechercher une solution.

Désir

L’étape du désir est celle où vous démontrez à vos prospects comment vos produits/services peuvent répondre à leurs problèmes. C’est là que vous décrirez les qualités de votre produit ou service et les avantages qui y sont associés. Vous devez ensuite démontrer comment les avantages répondront aux demandes de vos prospects.

Les images avant et après sont des stratégies courantes, montrant le parcours de l’utilisateur de l’état actuel à l’état désiré. Votre public doit être en mesure de percevoir comment vous pouvez améliorer sa vie, qu’il s’agisse de revenus, de santé, d’amour ou d’un autre besoin urgent. Si tout est fait correctement à cette étape, vos prospects seront prêts à acheter.

Action

Après avoir réussi à créer le désir, l’étape suivante consiste à encourager les prospects à passer à l’action. Les annonceurs peuvent générer un sentiment d’urgence en rendant l’offre disponible pour une période limitée ou en offrant un bonus spécial à ceux qui achètent rapidement.

Si vous voulez que davantage de clients agissent à ce stade, simplifiez-leur la tâche. Cela inclut l’ajout de votre numéro de téléphone, un chatbot ou encore un bouton CTA sur vos pages produits pour que les prospects puissent acheter sans avoir à faire défiler. Vous devez rendre les choses aussi simples que possible pour l’utilisateur.

 

Le storytelling

Nous ne pouvions pas terminer cet article sur les méthodes de copywriting sans vous parler du storytelling. Cette méthode, moins formelle que les autres, est néanmoins très puissante pour faire passer votre message et, au bout du compte, vendre ! Il existe quelques règles universelles pour un bon storytelling :

Le client doit être le « héros », pas votre marque

C’est une erreur facile à commettre. Vous voulez mettre en avant les qualités de votre marque, alors vous passez toute la rédaction à vanter la façon dont elle peut résoudre les problèmes de vos clients et améliorer leur vie.

Malheureusement, ce n’est pas ce que les gens veulent lire. Ils veulent se voir comme le héros qui résout leurs propres problèmes. Votre marque devrait plutôt être présentée comme un catalyseur, un mentor qui les guide vers le succès.

Votre récit doit correspondre aux valeurs de votre marque

Lorsque vous créez un storytelling, assurez-vous que le message qu’il transmet est conforme à celui de votre marque.

Par exemple : pour une marque d’alimentation bio, l’histoire pourrait commencer par une personne souhaitant échapper à la routine urbaine et adopter un style de vie plus simple. Elle quitte la ville pour s’installer dans un chalet à la campagne, et nous la voyons savourer un bol de céréales en regardant la nature part sa fenêtre.

Le spot publicitaire doit mettre l’accent sur les aspects négatifs d’une vie urbaine trépidante – bruit, pollution, stress – et sur les aspects positifs de la vie rurale – paix, calme, nature. Ce faisant, votre public associera votre marque aux valeurs représentées, créant ainsi des connotations positives et une identité de marque plus distincte.

Suscitez des émotions, même négatives

Pour susciter l’intérêt du public, une histoire doit être intéressante, racontable et susciter des émotions. Cette émotion ne doit pas nécessairement être positive – elle peut même être de la tristesse ou de la colère. L’important, du point de vue du marketing, est que l’émotion incite à l’action.

Par exemple, une association de protection des animaux peut créer une publicité racontant l’histoire d’un chien abandonné qui est sauvé par l’association. La publicité suscitera de la sympathie et de la tristesse pour le chien, de la colère contre le propriétaire qui l’a abandonné, puis du soulagement lorsque le chien sera sauvé. La tristesse et la colère incitent le spectateur à vouloir réparer l’injustice, et le soulagement vient du fait qu’il sait qu’il existe un moyen d’y parvenir – en faisant un don à l’organisation caritative.

Téléchargez le template

Réaliser un audit de contenu

CONTINUEZ SUR LE SUJETLes articles dans la même catégorie
A-B-Testing-Landing-Page
mercredi 30 Nov .2022

Comment savoir si votre landing page est parfaitement optimisée pour remplir vos objectifs ? Les tests A/B sont la solution ! Dans cet article, nous allons vous détailler les éléments à A/B tester sur une page de destination.

vendredi 25 Nov .2022

Aujourd’hui, des milliers d’informations sont diffusées chaque jour sur internet. Malheureusement toutes ne sont pas justes. Certaines sont périmées, d’autres ont été inventées. Mais en ce qui vous concerne, publier de l’information de qualité est un impératif.

Dwell-Time_edited
mercredi 16 Nov .2022

Parmi les plus de 200 facteurs pris en compte par Google lors du classement d’un site web, il y a le Dwell Time. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le Dwell Time, et comment l’optimiser.